Faces and landscapes

© Marie-Hélène Fabra

Exposition à l’espace Funnel art gallery, Bucarest, Roumanie, mars 2015. Ensembles de toiles inspirées par des paysages roumains et de silhouettes vus du train lors de mes voyages entre Paris et Bucarest.  Les dessins sont des encres sur cartes postales.

Un bal à Pascani

© Marie-Hélène Fabra

J’ai organisé cette exposition en 2011 sur le thème de la mémoire héritée, dans un château familial situé en Moldavie roumaine, avec 25 artistes français et Roumains.

  • Installation composée de dessins posés sur des seaux de ménage rouges et éclairés de l’intérieur
  • Le radeau : d’après une photo de famille où l’on voit ma mère encore enfant avec le roi de Roumanie sur un radeau. La scène a été prise pendant la seconde guerre mondiale. Au fond on devine la copie du Trianon à Floresti, à 100 km de Bucarest, qui aujourd’hui est un hospice de vieillards…

le roi

© Marie-Hélène Fabra

huile sur bois – 40 x 40 cm – 2014

Livre

LA MÉMOIRE DES FEUILLES MORTES
Marie-Hélène Fabra-Bratianu
Préface de Paul Fabra

Ma mère était la descendante d’une grande famille roumaine, les Bratianu. Son père était historien et homme politique. Il est mort dans un camp. Mais elle préférait me raconter les réunions familiales avec des vieux généraux, des jeux dans des parcs avec un vrai roi, des enfants princes et des gouvernantes allemandes. Je me rappelais alors que ma mère venait d’une autre planète, en noir et blanc, comme les photographies accumulées dans une malle, à la maison.

Broché – Illustré en noir et blanc
juillet 2016 • 260 pages