Tracer l’invisible

© Marie-Hélène Fabra

Exposition centre d’art Camille Lambert – Juvisy-2012 -une salle était consacrée aux dessins de la série Désordres, l’autre à une série de peintures réalisées à partir d’albums de famille.

Exila

film – 20 minutes – animation et vidéo – À la fin de sa vie, ma mère me tendait une minuscule photographie en noir et blanc qu’elle sortait de son porte-monnaie : « tu vois, c’est mon palais à Iasi. Je vais m’y installer, qu’en penses-tu? ». Je devinais un grand bâtiment et je n’osais imaginer ce qu’il était devenu après toutes ces années et je la regardais, elle aussi rongée par la maladie et le temps. Après sa mort, je suis partie en Roumanie à la recherche de ce palais….